La circoncision (Brith Milah)

La Brith Milah (circoncision) est l’excision du prépuce requise par la tradition juive. Elle est pratiquée sur les garçons le huitième jour après leur naissance, pour autant qu’elle ne soit pas différée pour des raisons médicales. Cette obligation trouve sa source dans le premier Livre de Moïse

Le rabbin

Le rabbin est le chef spirituel de la communauté juive. Sa position et sa fonction peuvent se comparer en partie avec celles d’un pasteur, mais elles présentent aussi des différences sensibles. Le rabbin a tout d’abord deux fonctions : il enseigne et il représente l’autorité religieuse. Cela

Cacher

L’adjectif cacher (substantif : cacherout) désigne au sens large tous les aliments et toutes les boissons dont la consommation est autorisée par des prescriptions religieuses. Les principes énoncés dans la cacheroute sont les suivants: Les animaux autorisés : Selon le Lévitique 11, seuls les

Halacha

« Halacha » désigne l’ensemble des lois juives qui entendent dicter le comportement d’un homme ou d’une femme juifs. La Halacha (fr. loi religieuse; pl. « halachot »; de l’hébreu : « haloch » – cheminer) repose sur les commandements et les interdits de l’enseignement écrit (Torah) et oral

Les lois sur le mariage

Les lois juives sur le mariage régissent les obligations réciproques de l’homme et de la femme. En même temps, elles reflètent de la manière la plus directe qui soit la relation entre le judaïsme et l’aspect physique de la vie humaine. Lors d’un mariage juif, un contrat de mariage est signé

La Torah

a) C’est le terme générique pour tout l’enseignement juif, écrit et oral. b) C’est aussi le rouleau sur lequel l’enseignement écrit est consigné (« Sefer Torah »). Il s’agit d’un grand rouleau de parchemin sur lequel sont écrits les Cinq Livres de Moïse en caractères hébreux – sans accents

Les médecins juifs au Moyen Age

Au Moyen Age, l’art de la guérison reposait aussi bien entre les mais de laïcs que de religieux. Les médecins laïcs apprenaient leur profession dans un cadre universitaire et achevaient leur cursus avec le titre de « magister » ou de « doctor », ou pratiquaient une médecine empirique au terme

L’émancipation (1798-1874)

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la population juive était de nouveau en augmentation dans presque toute l’Europe occidentale, les juifs étaient tolérés en bien des endroits en raison de la récente politique mercantiliste des Etats. Il n’en fut pas de même en Suisse, où l’idée de tolérance n’avait

Le tournant du XIXe au XXe siècle

La Première Guerre mondiale met un terme au « long XIXe siècle » et à l’ère du libéralisme et de la stabilité politique et sociale de l’Europe bourgeoise. Le passage du XIXe au XXe siècle marque aussi un tournant pour l’histoire juive. Celui-ci se caractérise d’une part, par l’intégration

Mouvements en faveur de l’émancipation et lois

L’émancipation juive désigne le processus visant à obtenir pour la population juive l’égalité politique et juridique dont jouissent les citoyens d’un pays donné. Ce processus fut considéré comme achevé avec l’introduction de modifications législatives ad hoc au moment de la Révolution française