Le calendrier hébraïque

Comment est né le calendrier hébraïque. Le calendrier hébraïque est à la fois un calendrier lunaire et un calendrier solaire. Les mois, de la durée d’une lunaison, sont en principe au nombre de douze, avec parfois l’adjonction d’un treizième mois ainsi qu’il sera précisé ci- dessous. Ils se

La synagogue

Il existe plusieurs termes pour désigner un édifice religieux juif. Le plus courant est celui de « synagogue », un mot dont l’origine grecque renvoie à la fonction principale du lieu : le rassemblement. La dénomination « bet haknesset » est le synonyme hébreu du mot « synagogue ». Le terme de «

Le yiddish

Le yiddish fut pendant plus de mille ans une des principales langues de communication dans les communautés du monde ashkénaze. Il fut également, parallèlement à l’hébreu et aux langues des pays d’accueil, un des moyens d’expression écrite, comme l’atteste

Israël : population et religions

Avec ses 7,9 millions de citoyens, Israël a presque la même population que la Suisse. La société israélienne est une mosaïque composée de différentes religions, cultures et traditions. Les principales communautés religieuses sont reconnues par l’Etat et ont droit à une autonomie interne. 7,9

Israël – Géographie et tourisme

Figurant à la 152e place dans le classement des plus grandes nations du monde, l’Etat d’Israël s’étend sur 20’770 km2 au total, ce qui correspond à peu près à la moitié de la superficie de la Suisse (41’290 km2). La diversité géographique favorise le tourisme, mais les problèmes de sécurité

Le sionisme

Le sionisme désigne le mouvement nationaliste juif qui avait pour but de créer un Etat juif. Ce mouvement complexe et hétérogène s’abreuve à plusieurs sources : d’un côté, il y a un arrière-fond religieux, d’un autre les concepts nationalistes des XIXe et XXe siècles, qui ont dans leur immense

Les fêtes juives

Les fêtes juives se subdivisent en principe en trois fêtes de pèlerinage, en fêtes solennelles, et en d’autres fêtes, plus récentes, commémorant des événements historiques, et en jours fériés instaurés avec la Modernité. Les trois fêtes de pèlerinage à l’occasion desquelles les juifs de tous le

La situation de la femme juive

Les obligations religieuses et les devoirs de la femme juive se concentrent traditionnellement sur le foyer et la famille. Depuis le XIXe siècle, de plus en plus d’activités publiques s’ouvrent à elle au sein de la communauté juive. La littérature rabbinique décrit une société centrée sur

Les rites mortuaires

La tradition juive compte, parmi les « mitsvot » (commandements) ou devoirs primordiaux à remplir, les soins, visites, prières à prodiguer aux malades ainsi que l’accompagnement des morts à leur dernière demeure. Il existe, au sein de chaque communauté juive, une société (« Hevrah Kaddisha »)

Le Chabbat

Origine. Le mot « Chabbat » provient de la racine verbale hébraïque sh-b-t, qui signifie « se reposer ». Ce verbe désigne le repos du Seigneur au septième jour de la Création. Mais à l’inverse de la subdivision chrétienne du texte de la Genèse, qui place la fin de l’acte de la Création au début