Newsletter October-November

1. Activités communautaires

Le CCOJB s’est associé à de nombreux rendez-vous communautaires. Qu’il s’agisse du dîner du CCLJ, des 25 ans de l’Enfant Caché, du marché de Hannouca de Beth Aviv, d’Oneg Chabbat organisés à la CISU, Beth Hillel ou Maalé, nous en avons profité pour consulter lles uns et les autres quant à leurs attentes et défis.

En ce qui concerne la sécurité de notre communauté, le projet de sécurisation des bâtiments se poursuit dans de bonnes conditions. Le CCOJB est fier et heureux de le voir porter ses premiers fruits, notamment au profit de nos enfants.

En ce qui concerne nos contacts institutionnels, ils sont excellents. Nous avons organisé des réunions de coordination et avons échangé avec le consistoire, la fondation du judaïsme et le forum d’Anvers au niveau belge. Nous poursuivrons ces contacts sur des sujets plus particuliers dans les mois à venir.

Le CCOJB souhaite aussi mettre l’accent sur la coopération internationale, à travers le congrès juif européen, et le congrès juif mondial, dont il est la section belge. Le CCOJB travaille donc étroitement avec eux et a participé à des rencontres à Bruxelles, Strasbourg, Bâle et Dublin où l’échange de bonnes pratiques a pris tout son sens, et où des contacts se sont noués au plus haut niveau politique.

Le projet de formation des jeunes leaders est en plein développement. Il sera lancé au premier trimestre de l’année prochaine.

2. Activités politiques

Le CCOJB poursuit son travail sur le dossier de l’antisémitisme dans les écoles publiques en fédération wallonie Bruxelles, en étroite collaboration avec le cabinet de la ministre Schyns ainsi que le ministre-président Demotte. Une proposition de mesure de l’ampleur du phénomène est à l’étude. Des solutions concrètes ont également été mises sur la table.

Le CCOJB travaille également avec le centre de crise fédéral et le ministre Jambon en ce qui concerne tous les aspects sécuritaires qui touchent notre communauté, en ce compris la présence policière et militaire aux abords de nos institutions et autour de nos événements.

Le CCOJB a évidemment réagi politiquement aux nouvelles concernant les commentaires d’Erdogan qui continue de comparer Israël à Hitler, en interpellant l’ambassade. Quelques jours plus tard, nous avons réagi aux incendies qui ont touché Israël.

Au niveau international, nous avons repris une place prépondérante dans les échanges qui concernent nos objectifs statutaires au niveau européen, et notamment au niveau du parlement européen.

Plus généralement, nous poursuivons nos contacts à tous les niveaux, en ce compris avec notre premier ministre afin d’apporter notre contribution positive au vivre-ensemble dans notre pays.

3. Activités médiatiques

Vous aurez probablement noté la couverture presse dont le CCOJB a fait l’objet. Au-delà des dépêches relatives aux élections, un portrait a été dressé dans le Soir, et le Vif suit de près la mise en place du nouveau projet.

Par ailleurs, le CCOJB a participé à une émission télévisée sur BX1 à propos de l’actualité brûlante, et nous avons été collectivement très présents sur Radio Judaïca.

4. Contentieux

Le CCOJB poursuit ses actions au niveau judiciaire, et notre calendrier va probablement s’accélérer dès l’année prochaine.

Nous avons deux procédures en cours contre l’ancien député Laurent Louis. Nous avons déjà obtenu une première victoire, mais le combat se poursuit en appel.

Dieudonné a lui aussi fait l’objet d’une belle condamnation à Liège, et a décidé de faire appel de ce jugement.

Le procès Wybran se poursuivra l’année prochaine également.

Cependant, le procès qui aura probablement le plus grand retentissement dès l’année prochaine estle procès de l’attentat terroriste et antisémite au musée juif en 2014.